UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Réminiscence

3547453-NLLNSEHB-7.jpg
 
Je me souviens d’avant la vie:
ce grand lac indolent;
comme tout était tranquille alors
parmi les ombres bleues:
on n’entendait que des rumeurs
de ce qui n’était pas
ou peut-être à venir -
c’était en somme égal.
 
Mais à venir c’est la prunelle
qui verse alors soudain
son poison lucide en nous tous;
on n’est plus seul hélas,
on n’est plus à se prélasser
dans le doux incertain
de la songeuse éternité...

Écrire un commentaire

Optionnel