Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ceux qui sont cyberbranchés | Page d'accueil | La boîte d'échantillons »

14/01/2013

Ceux qui ont un coup de blues

Panopticon102.jpg

Celui qui apprend qu'Albertine est partie / Celle qui en a marre d'être prise pour une madeleine / Ceux qui ne savent pas par quel bout prendre Sodome et Gomorrhe / Celui qui a un puits de tristesse au fond de sa cour / Celle qui transcende sa peine par le gospel / Ceux qui excellent dans la manière noire / Celui qui se demande si le retour d'Albertine vaut la dépense d'un yacht et d'une Rolls ou s'il ne serait pas mieux de se casser avec Agostini en pullman / Celle qui se dit en recherche au jeune écrivain louche / Ceux qui ont un passage à vide genre souterrain / Celui qui déverse sa bile sous pseudo vu qu'on l'ignore sous son vrai crénom / Celle qui n'aime pas ne pas aimer / Ceux qui externalisent l'inessentiel / Celui que déprime le choeur des blattes / Celle que le corbeau rejoint par l'interphone / Ceux que la malveillance désarme / Celui qui enfile sa blouse bleue en sifflotant Blue Suede Shoes d'Elvis le bouseux / Celle qui détend l'atmosphère en se la jouant Yvette Horner / Ceux qui sont d'humeur morose bombon / Celui qui fait ricaner la murène / Celle qui a toutes les qualités et CNN en option / Ceux qui sourient à l'infortune du pot / Celui qui est fada de fado / Celle qui se fait le Rambo de la rumba / Ceux qui s’impatientent de la retraite pour faire la gueule à plein temps, etc.


Image: Philip Seelen

20:41 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Celui qui apprend du Victor Hugo | Celle qui dresse l'obélisque | Ceux qui ne savent pas que faire du sérail | Celui qui a offre au néant d’inutiles services | Celle qui met Dieu dans un temple en forme d’éteignoir | Ceux qui disent à Dieu, Seigneur, et au diable, Sire | Celui qui n’est point enchanté du spectacle | Celle que mène un prêtre avec une houlette | Ceux sur qui d’Holbach prévaut | Celui qui fait du ciel lui-même une effrayante queue de paon ouvrant ses yeux dans l’énormité bleue | Celle que protège à tort le ciel mystérieux | Ceux qui vont secouant de leurs crinières folles tant de rosée à tant d’amoureuses corolles | Celui qui jette son flamboiement d’astre et de coloriste, rit, ouvre la lumière énorme à deux battants, et met l’olympe en feu avec le choeur des blattes | Celle qui regarde juillet avec des yeux d’octobre | Ceux qui s’offrent en ayant l’air de fuir | Celui qui met la main sur le spectre solaire, et tous les autres

Écrit par : Cochonfucius | 16/01/2013

Celle qui regarde juillet avec des yeux d'octobre est invitée à monter dans ma Facel-Vega...

Écrit par : JLK | 19/01/2013

Écrire un commentaire