UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pendant que tu dormais

 

medium_Freud12.2.jpg
« A une époque nous avons tous été des étoiles »
(Lim Chul-woo)
 
On n’est pas vivant très longtemps
sur la terre légère
qui roule là-bas sous le vent
des espaces contraires...
 
Vu du ciel comme on l’appelle
on a l’air de flotter,
alors qu’on a les pieds liés
aux chaînes et nécessités
du moment à passer...
 
La relativité partielle
dont se rient les gazelles
en sautant à travers le temps
ne nous empêche pas
de souffrir de tout ce savoir
qui nous donne des ailes,
alors que le temps d’un soupir
s’est comme évanoui
le temps a peine de s’éveiller...
 
Malgré tous nos fous rires
et nos tendres sourires
d’innocents venus et passés,
nous ne pouvons plus oublier
ce que nous faisions là:
nous sommes attachés,
et l’idée seule qu’on nous arrache
à nos jouets nous fâche -
nous aimerions nous attarder...
 
De là je vois mon endormie
rêver au lent voyage
dans cet autre pays
sans âge où toutes les étoiles
se promènent et surnagent,
et je bénis le ciel
comme l’appellent les enfants
et les sages aussi,
dans le frémissement de voiles
des jours et des nuits
de protéger sa bonne étoile...
 
(Dessin: Lucian Freud)

Écrire un commentaire

Optionnel