UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Soutter

Soutter133.jpg
 
Obscure est ma passion,
disait le poète aux doigts noirs
dans la nuit en plein jour
de la lumière en tintamarre.
 
Folie, folie, folie
des croix dressées dans l’air du soir
- l’air de feu et de poix
clouées dans le cercueil dressé
des femmes en beauté,
des visages pêchés
dans le filet des innocents
- le péché de la honte
furtive se détourne:
on ne s’exhibera jamais,
tout n’est que dévoilé,
on ne connaîtra pas la paix,
tout sera bousculé:
chassés du temple du Marché,
les usuriers du monde
joueront à ne pas jouir
à la façon vampire
des âmes sans âme et sans chair
gelées par le désir
de ne désirer rien...
 
Tout ainsi l’a cloué,
le cinglé aux yeux de dément
qui nous a dévoilé
le monde immonde en son tourment.
 

Écrire un commentaire

Optionnel