UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Haute école | Page d'accueil | Force douce de la pensée »

22/12/2016

Baladine

Panopticon05.jpg

…Ses conquêtes masculines furent véritablement légion, et dans tous les pays du monde où elle dansa, du dandy fauché au Maharadjah, en passant par l'évêque et le voyou, le même rite du baise-pied se perpétua chez ses amants et ses adulateurs, dont quelques-uns seulement survivent aujourd’hui - mais les plus décatis ne sont pas les moins fervents: voyez-les s’agenouiller en douce devant la petite statue du square des Cygnes…
Image : Philip Seelen

21:42 Publié dans Livre, Panopticon | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : panopticon

Commentaires

... Et quelques-uns se rappellent comme ils " l'emportaient sur leur fringant destrier et lui faisaient merlin merline dans le premier fourré " . (Le Viol de l'Ange)

Écrit par : michèle pambrun | 08/01/2009

Les commentaires sont fermés.