UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'enfant à la Dame

Unknown.jpeg
 
Dès qu'ils tournent le dos
je fais rimer l'hermine.
La Dame m'a reçu
de son air enjoué,
me voyant si féru
de l’ ancien instrument
à presser le papier
où les mots sont restés.
Et ce nom d'Engadine.
 
L'objet n'est pas perdu.
Chaque ville a son air,
je traduis: son hermine.
Peste soit des notaires
opposés à la rime
alternant les molaires
et les fines canines
au sourire de travers.
 
Donc à Silvaplana
m'attendait la Joconde
au sourire de garçon.
À sa dent ébréchée
tenait ce charme tendre
qui ne dit pas son nom.
 
Mais c’est à Cracovie
pour la première fois
qu'au temps des jours de plomb
j'ai fait rimer par cœur
la candeur et l'hermine.
 
Tout est recopié
d'un vieil antiphonaire.
Et pensant à la Dame
à l'hermine j'écris
à celui que j'étais
quand je n'étais rien
qu'un enfant solitaire.
 
Le présent est un don
que nous rendons à qui
de la Dame à l'hermine
rappellera le nom.
 
(Ce 3 avril 2017, en lisant Here is where we meet de John Berger)

Écrire un commentaire

Optionnel