UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Quête d’identité | Page d'accueil | Notre reflet »

16/02/2017

Le jardinier

Panopticon103.jpg

…Ben, d’abord il te dit cœur cœur cœur, Liu, ça tu comprends, lol, t’es bien partie, et ensuite ça devient plus poétique, t’es sa cerise de printemps, qu’il dit là, t’as le teint de la bigarreau pas mûre qu’il aime à la fois tendre et croquante quand la brise douce effleure le magnolia dont la fleur blanche s'ouvre doucement au souffle de l'amant, dis donc il est chaud, Liu, et puis y remet cœur cœur cœur, ensuite t’es son cerisier, y veut te cueillir tout partout, eh là mais il est hot, ton Liu, y voudrait ton abricot, lol, j’te jure…

Image : Philip Seelen

19:39 Publié dans Livre, Panopticon | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : panopticon

Commentaires

Out of time* but quite delicious !

*(mais y a-t-il un temps de cerises.. ya plus de saison monsieur!)

Écrit par : marie | 03/11/2008

Les commentaires sont fermés.