UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Élégie cosmique

Unknown.jpeg
 
 
Nous ne nous quittons pas vraiment:
ce n’est que du semblant;
nous nous pleurons dans le gilet
pour ne pas oublier
ce que fut notre bonne vie
au fil de tant d’années,
mais à l’instant dans les étoiles
nos voiles confondues
très doucement dérivent
en partance vers les issues...
 
Si je m’en vais te laissant là,
prends bien soin des oiseaux,
et si tu partais avant moi
je m’occupe des chats;
le piano ne bougera pas:
la mélodie demeure
entre nous par delà les heures...
 
Nous nous somme bien entendus,
nos enfants nous ressemblent;
ce sera beaucoup de chagrin
de n’être plus ensemble -
en apparence seulement...
 
Car nous ne nous quitterons pas,
mais pour nous alléger
nous semblerons nous faire la belle,
et la ronde des sphères
sera notre doux carrousel
de l’ombre à la lumière...
 
(Peinture: Vassily Kandinsky)

Écrire un commentaire

Optionnel