UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

À la vie à la mort

3311155934.2.jpg
 
 
Elle surgit avec son poignard,
ses ongles jaillis du brouillard
des corps ensommeillés
sans crier gare: c’est un éclair
dans la nuit de la chair
que de ses dents noires elle fouaille
en souriant aux dieux...
 
Dieux naturels que je bénis,
je vous maudis parfois,
et vos sourires de culs bénits
au dam des innocents
enfants ou pieux grabataires;
semant la pierre ou le délire
des microns cellulaires,
vous reniez pour mieux séduire...
Car nous aimons cette salope
plus encore que souffrir
elle nous enveloppe à mourir
de son désir ardent
de maudire tout en adorant
la vie - mortellement.
 
Peinture: Louis Soutter, Obscure est ma passion.

Écrire un commentaire

Optionnel