UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Amarcord II

images-8.jpeg

 

Dans le petit bois aux fougères,
les garçons rien qu’entre eux
se font des choses passagères
dont ils ne parleront
que plus tard en clignant des yeux.

 

Or ce n’était qu’au nez levé
qu’il jouaient dans le bois,
se le tirant dans les fourrés
jusqu’au petit aboi
de la bête accédant aux cieux
par le trait malicieux
du serpent sorti de sa niche,
pour cette éternité
qu’on dit à portée des caniches.

 

Les filles n’aiment que les fortiches,
comme il en va des dieux,
mais les garçons à s’exercer
font ainsi de leur mieux;
et plus tard autant qu’a l’amour.
ils penseront toujours
à ces très doux jeux de vilains
de leurs tendres années...

 

Écrire un commentaire

Optionnel