UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ceux qui ne manquent pas d'air | Page d'accueil | Dans ce bar à tapas »

12/03/2017

Coulant de source

EdvardMunch-Melancholy.JPG

  

Ma première liberté prise
à l'insu de tous,
même de l'unique camarade de ruisseau du moment,
relie toujours
une source jamais vue
et le lac où tous plongeaient,
corps adorables
de l'idéale fantasmagorie
à jamais sans âge.

Mais déjà j'étais l'enfant trop conscient,
l'adolescent des rêveries en lisière,
le compagnon errant des rivages.
Déjà!

Cela fait maintenant
le temps d'une vie.
Au ciel de l'instant en suspens
passe l’ange Mélancolie.

 

(Cracovie, mars 2016)

19:14 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire