UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Maison de mots

li-po-large-2.gif

 


Partout où je suis retombé,


dans mes jours vagabonds,


du ciel des mots rêvés


au quotidien banal -


de Balbec à Cabourg,


j'aurai recomposé


mon désordre vital.


Que s'agit-il de protéger ?


That is the question


que je me suis posée


dès mes jeunes années


de vieux sage avant l'âge.


Vous ne m'aurez jamais:


cela du moins est sûr !


Je dois avoir sept ans


en pensant aujourd'hui


que je suis un Chinois


de plus de sept cents ans


dans ma vie de trouvère;


car au vrai je me sens


pour toujours le coeur vert,


hors du temps à l'instant


de lire les noms de lieux


de partout où je suis;


et partout reconstruis,


de New York à Shangaï,


ma maison dans la faille


de ces mots que j'écris.

 

 

La foudre à la seconde


ne survit qu'en poème.

 

amour-chinois.png

Les commentaires sont fermés.