UA-71569690-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ceux qui s'avancent masqués

Unknown.jpeg

A propos du Virus Malin, des chauve-souris et des évangélistes. L’Italie entre parenthèses et le ministre de la culture français en superforme. Où les prédictions de Witkiewicz font florès au dam des mangeurs de chocolat à la Cioran. Que du bonheur !

(Dialogue schizo)

Moi l’autre : - Eh mais, compère, tu m’as l’air en forme !

Moi l’un : - Et comment ! Autant que l’épatant ministre de la culture français, déclaré viro-positif et qui n’en est que plus en forme à ce qu’il dit ! Un vrai zombie le Franck !

Moi l’autre : - Mais il n’y a pas que ça : tu m’avais déjà l’air de jubiler, ces derniers temps, à chaque nouvelle relative au Virus Malin. N’est-ce pas de la Schadenfreude ?

Moi l’un : - Absolument pas : je ne me réjouis point de l’infortune frappant l’Autre. L’Autre a droit à la vie autant que l’Autruche benoite. Non : ce qui m’enchante là-dedans relève de l’éternel sens du comique dont fait montre une fois de plus la Nature. Rappelle-toi l’émerveillement de Julien Green devant la guérison de sa flamberge…

images-9.jpeg

Moi l’autre : - Ah oui, c’est vrai : quel épisode édifiant. Le pauvre Julien, obsédé à l’idée qu’il va se ramasser une saloperie en chiennant à tout-va, qui se découvre une rougeur sur le flambeau, court chez le Dr Rasis qui lui dit de ne pas paniquer, et ensuite constate que la Nature l’a mis à l’épreuve en lui enflammant la mentule avant de le guérir en remplaçant la peau pourrie de son gland seigneurial par un derme tout neuf. Métaphore universelle ?

Moi l’un : - Peu s’en faut : l’Allemagne s’est remise du traité de Versailles et la résilience est aujourd’hui super-tendance. Et puis il y a le masque à gaz !

Moi l’autre : - Autre épisode comique du journal intégral du doux Julien : quand, au mitan des années 30, son Robert fait l’acquisition d’une paire de masques à gaz alors que d’aucuns prévoient la bolchévisation de l’Allemagne. Aujourd’hui le masque est plus léger, sauf dans les têtes…

Moi l’un : - Mais tu auras constaté que le masque à la chinoise fait l’objet d’une fantastique arnaque commerciale via le Net et les Réseaux…

images-1.jpeg

Moi l’autre : - Tu vois Erdogan arborer son masque hygiénique en tulle de jupon ? Et Donald masqué comme une chauve-souris ou un évangéliste contaminé ?

Moi l’un : - Je les vois tout à fait et salue d’autant plus loyalement l’ingéniosité de la Nature. Mais pour le moment, nous n'en sommes qu’au stade de l’observation…

Moi l’autre : - Tout de même : 60 millions de Ritals en quarantaine, ça compte ! Et les crèches de deux départements français interdites d’activité pendant deux semaines Et des concerts mahousses, des jamborées sportifs, des congrès de scientologues et autres spécialistes de lettres anciennes renvoyés en Suisse pour cause de surnombre…

Moi l’un : - Oui, le fantastique social dont nous parlait le charmant Guido Ceronetti lors de nos dernières agapes toscanes, dans la taverne du monstrueux Ciacco, se manifeste enfin en termes de mondialisation. Le tourisme de masse va moufter et ça nous réjouit aussi !

23376414_10214821248311630_8385774926150890384_n.jpg

Moi l’autre : - Parle plus bas où l’on va te taxer de cynisme…

Moi l’un : - Tu sais bien qu’il n’y a pas en nous deux un atome de cynisme. Le cynisme dénote un manque total de porosité imaginative et d’élégance morale. Bon pour les nihilistes parisiens ou florentins à la flan qui se la jouent Cioran, alors que Cioran se gave de chocolat et regarde ailleurs. Ceronetti s’est d’ailleurs tordu de rire quand je lui ai rapporté l’anecdote de l’étudiant polonais désespéré se pointant chez Cioran pour que celui-ci le conforte dans sa résolution de se suicider, et trouvant le grand négateur en train de se régaler de chocolat sur son sofa…

siwitkiewicz.jpg
Ceci dit je préfère de loin notre Witkiweicz et sa lucidité tragi-comique, qui voyait exactement ce qui nous arrive depuis l’avènement de la stupidité télévisuelle et ses corollaire numériques actuels. Witkacy n’a pas joué au désespéré sur Youtube. Quand le moment est venu, au coin du bois et sous les yeux horrifiés de sa fiancée, il s’est bel et bien donné la mort tandis qu’Hitler et Staline commençaient le grand depeçage…

Moi l’autre : - Et le parti nivelliste de son invention ! Tous Charlie !

Moi l’un : - Et la meute hurlante, et les zombies testés positifs qui se disent en super-forme. Que du bonheur !

1714233737.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel